lundi 10 août 2015

Pluie D'Eté



Quand tout devient autour de moi qu'un bruit strident…

Que les Hommes des marionnettes sans noms...

Je m'enferme sur moi-même et j'écoute un appel gémissant…

M’invitant à tout plaquer et ne vivre que le moment présent ...

Mais une vie humaine tyrannisée par un cancer  qui meurt lentement…

M’empêchant de voir claire à travers des yeux larmoyants…
                                     
Et la pluie d’été ne cesse de me rappeler avec ses toc toc insistant…

Que ce n’est qu’un nuage passager et que le futur est promettant…

M’amenant à emmêler ses gouttes et mes larmes pour former un couple puissant…

Traverser cette averse et devenir, à deux, un être inhérent…


Me souffler à l’oreille que le pire est passé et que rien ne vaut un visage souriant…

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire