mardi 8 juin 2010

Un Tas De Sable…



Rêves, illusions, chimères, où est ce que je vous ai perdu ? A quel moment précis de ma vie je vous ai égaré ?

Mes hallucinations, mes transes, mes folies, où est ce que je vous ai abandonné ? Dans quelles autres terres je vous ai délaissé ?

Femme de feu, femme désirs, femme tendresse, reviens moi … non…je t’en prie… pas avec ce visage morose…pas avec cette lassitude qui traine derrière elle les débris d’un passé inconsolable…

Hôte ce voile qui te couvre le visage et l’esprit, tu as toujours ces yeux illuminés… tu gardes toujours la lueur d’espoir qui ne trompe personne… Approche-toi de moi… Oui…de plus près…touche moi…caresse moi…tu vois… je n’attendais que toi pour parcourir de nouveau le chemin de l’extase… je n’attendais que toi pour boire à notre santé jusqu’à l’ivresse… Approche toi davantage vers moi… n’aie pas peur… on a passé beaucoup de temps dans les labyrinthes d’une vie clandestine…

Allume la lumière…non plutôt ouvre les fenêtres… laisse nos visages se baigner dans la clarté loin de la peur et les doutes qui nous ont suffoqué, autrefois,  assez longtemps…laisse nos âmes, pour une fois, s’épouser et danser une danse satanique en plein  jour…

Tu vois, le sourire commence à trouver son chemin vers ton visage… tu vois à deux les montagnes peuvent se rencontrer… peuvent s’effondrer pour n’être qu’un tas de sable… Comme nous deux…

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire